Read this article in English

Avis aux débutants ! Découvrez la signification de quelques uns des termes barbares employés en couture en cliquant sur les mots ci-dessous. Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ? Ne vous arrachez pas les cheveux ! Envoyez-nous un mail mayday(@)louisantoinette.com 🙂

Cran d’assemblage

Les crans d’assemblages sont TRÈS importants ! Ce sont les points de repère dont vous allez avoir besoin lors de l’assemblage du vêtement ou de l’accessoire que vous êtes en train de coudre. Il faut donc bien penser à couper les crans à 5mm au moment de la découpe du tissu sur patron.

Cranter

Cranter une partie d’un vêtement (les emmanchures par exemple), c’est faire des petites entailles au ciseau sur le bord du tissu afin de le retourner plus facilement et d’obtenir un tombé parfait!
Attention : les entailles doivent s’arrêter avant la piqûre ( si piqûre il y a).

cranter

Bâtir ou faufiler

C’est un moyen de préparer à la main une couture avant de passer à la machine (pour faire un ourlet, assembler des pièces de tissu, etc.)
Le fil que vous utilisez pour faufiler doit contraster avec le tissu pour être visible, et les points que vous faites doivent être assez espacés.

Biais

Un biais est une bande de tissu coupée dans l’oblique du tissu (45° par rapport au droit fil).
Pliée en 2 ou en 4, cette bande de tissu se positionne à cheval au bord d’une encolure, emmanchure, etc. pour obtenir une jolie finition.
Un autre usage beaucoup plus « DIY » : utiliser le biais fantaisie (en liberty par exemple) pour en faire des lacets de chaussures 🙂
biais

Bord vif

On parle de bord vif lorsque le bord du tissu est resté tel quel après la découpe. Il n’a pas encore subit de finitions ( ourlet, surfilage ) et risque donc de s’effilocher. Certains tissus possèdent une trame qui n’entraîne aucun effilochement et qui ne nécessitent aucune finition, comme le néoprène. On parle alors de bord brut.

Créer des pinces

Les pinces permettent de structurer & ajuster un vêtement en lui donnant plus de profondeur & de tenue.
Pour créer les pinces, joignez les 2 crans réservés aux pinces, et pliez au milieu, jusqu’à la pointe dessinée à la craie lorsque vous avez marqué vos pinces.
Une fois plié, tracez sur le tissu à l’aide d’une règle et d’une craie un trait qui va du cran jusqu’à cette pointe.
Épinglez puis piquez à la machine en suivant ce trait (sans oublier le point d’arrêt ! ).
Réitérez l’opération pour l’autre pince.
Une fois les pinces cousues , repassez-les en les couchant vers le bas du corps.
creer pinces

Créer les plis LAParisienne ETE

plis LAParisienne ETE louis antoinette

Dégarnir les angles

Couper un surplus de tissu dans un angle par exemple, afin d’éviter des épaisseurs inutiles.
degarnir les angles

Droit fil

Le droit fil est toujours parallèle à la lisière du tissu.
Le tissu a un sens qu’il faut respecter pour obtenir un meilleur tombé. Vous avez déjà peut-être remarqué sur un t-shirt type H&M basique, le bas du t-shirt « tourne »: le sens de la découpe dans le droit fil n’a pas été respecté, il a été coupé dans le biais.

Positionner un tissu endroit contre endroit

C’est l’un des termes que vous entendez le plus en couture. Lorsque que vous avez deux pièces de tissu à assembler ( tissu A et tissu B), et qu’on vous demande de positionner un tissu endroit contre endroit, cela signifie que vous devez placer l’endroit du tissu A contre l’endroit du tissu B. 
Si la manoeuvre peut paraitre évidente sur du tissu à motif, n’hésitez pas à marquer d’une croix l’envers du tissu à la craie tailleur lorsque c’est un tissu uni pour ne pas vous y perdre 🙂

Enforme

Parmenture généralement utilisée pour rigidifier l’encolure ou les emmanchures, pour une meilleure tenue du vêtement.
enforme

Laize

Largeur d’un tissu, d’une lisière à l’autre.

Lisière du tissu

C’est la bordure du tissu, qui mesure à peu près 1cm. 
La lisière a un aspect différent du reste du tissu : impression, petits trous, tissage spécifique etc. et son bord ne s’effiloche pas.
lisiere-largeur

Marquer les pointes de pince

Il n’est pas toujours facile de reporter la pointe d’une pince présente sur le patron sur votre tissus !
 Pas de panique, on a une astuce.
Pour marquer votre pointe de pince, plantez l’épingle à la pointe de la pince sur le patron, et retournez le tissu pour marquer à la craie l’endroit duquel sort l’épingle.
Retirez ensuite le patron et épinglez sur ce marquage réalisé en retournant le tissu pour marquer l’autre côté à la craie.
marquer les pinces

Ourlet

L’ourlet vise à replier un tissu sur lui-même pour raccourcir un vêtement, faire une jolie finition, etc. Nous avons trouvé cette explication extrêmement complète pour vous aider.
ourlet simpleourlet rentré

Passepoil

Fine bande de tissu (comme une sorte de cordon), placée entre 2 bordures de couture, qui dépasse légèrement pour réaliser de jolies finitions (sur les bords d’un coussin par exemple, ou encore pour mettre en avant les lignes d’un vêtement). Piquez le passepoil à la machine en utilisant un pied spécial (pied pour fermeture à glissière) qui vous permettra de coudre le plus près possible du cordon.
#Astuce lorsque vous devez créer un tour complet avec du passepoil : pour raccorder les extrémités sans créer de sur-épaisseur, décousez la seconde extrémité du passepoil sur 3cm, coupez le cordon, puis enveloppez le passepoil ainsi décousu sur la 1ère extrémité, de manière à ce que les 2 cordons se touchent mais ne se superposent pas. Épinglez le tout puis piquez pour finir le tour.

Piqûre de bascule

Lorsque vos valeurs de coutures sont rabattues sur un coté, vous pouvez effectuer une piqûre de bascule sur l’endroit, au plus près de la couture précédemment effectuée, afin de les maintenir en place.

piqure de bascule louis antoinette paris

Point arrière ou point d’arrêt

Le point d’arrêt,c’est en quelque sorte le « noeud » que l’on fait quand on coud à la main, mais version machine. Il permet de consolider la couture & éviter que le fil ne se défasse.
Le point d’arrêt doit être fait en début et fin de chaque piqûre, à l’aide du bouton présent sur votre machine : commencez à piquer quelques points à la machine avant de revenir en arrière en actionnant le bouton, puis repartez en avant pour coudre la zone souhaitée. Arrivées à la fin de votre couture, repartez en arrière de quelques points en ré-appuyant sur le bouton.
Ça devient vite une habitude vous verrez 🙂

Point zigzag

Le point zig zag, est le 2ème point le plus utilisé en machine après le point droit.
Il est notamment utilisé pour éviter que le tissu ne s’effiloche, lors de la création d’ourlet, etc.
Il se règle sur votre machine, vous pouvez adapter sa longueur & sa largeur suivant votre machine à coudre. Repérez vous à la notice de la votre et testez sur des chutes de tissu pour voir le résultat !

point zigzag

Prendre ses mesures

Prenez un mètre ruban et regardez le tableau de mesure plus bas, en vous aidant des indications suivantes :
Tour de poitrine : à l’endroit le plus fort de la poitrine.
Tour de taille : à l’endroit le plus étroit.
Tour de hanches : sur le point le plus fort des fesses
.
Ne serrez pas le ruban et ne rentrez pas le ventre, ce n’est pas un concours 🙂

guide-des-tailles-louis-antoinette

Préparer le tissu

Il peut être utile de laver (30° en machine) les tissus susceptibles de rétrécir (coton, lin…), pour éviter les mauvaises surprises après le premier lavage du vêtement. Chez Louis Antoinette, nous vous indiquons dans le carnet d’accompagnement de chaque vêtement s’il est utile de « pré-laver » le vêtement.
N’oubliez pas de repasser votre tissu avant de le poser sur votre table pour le découper, sauf mentions contraires dans le carnet !

Prise en fourreau

Retrouvez notre article dédié à cette technique ici.

Repasser couture ouverte

Repasser une couture ouverte sur l’envers d’un vêtement permet « d’aplatir » les valeurs de coutures de part et d’autres de la piqûre que vous venez de faire, pour que celles-ci soient invisible lorsque vous retournerez le vêtement.

Robe Plume : Montage de l’épaule

Cliquez ici pour accéder au tutoriel dédié.

Surpiquer

Surpiquer, c’est faire une piqure visible sur l’endroit d’un vêtement.

surpiqure louis antoinette

Surfiler

C’est une série de point que l’on fait sur le bord de son tissu afin que celui-ci ne s’effiloche pas.
La technique la plus courante est d’utiliser le point zigzag, un point existant sur votre machine à coudre mais vous pouvez aussi surfiler à la surjeteuse.

Surfiler en simple : surfiler une seule épaisseur de tissu à la fois

Surfiler en double :  surfiler les deux valeurs de couture ensemble.

surfiler en simple ou en double louis antoinette

Thermocoller

Le thermocollant (ou thermo) est un tissu utilisé pour rigidifier un tissu, qui colle sous l’effet de la chaleur.
Pour thermocoller : positionnez les morceaux à thermocoller sur une feuille de papier sur votre table à repasser (l’un des morceaux du patron par exemple, ou sur du papier sulfurisé de cuisine si vous avez). Découpez le thermocollant nécessaire pour couvrir l’ensemble de vos morceaux et positionnez-le dessus, face rugueuse contre l’envers du tissu.
Repassez (sans vapeur) dessus pour thermocoller. Découpez ensuite les morceaux ainsi thermocollés, en recoupant bien les crans pour qu’ils soient visibles.

Valeur de couture

La valeur (ou marge) de couture représente l’espace à laisser libre entre le bord du tissu et la piqûre. 
Nous précisons dans nos guides la marge à conserver pour chaque piqûre (1cm en général). Pour piquer en respectant cette marge, vous pouvez utiliser les repères existants sur votre machine à coudre. 
IMPORTANT : Chez Louis Antoinette, la valeur de couture est comprise dans nos patrons (1cm). Lorsque vous êtes en phase de découpe du tissu, vous pouvez donc couper à ras du papier.

Zip invizible

zip invisible

1/ Ouvrez le zip (le curseur est donc en bas), et positionnez l’arrivée du curseur à 1,5 cm du haut du vêtement (sauf mentions contraires), endroit contre endroit sur le côté gauche du tissu.
2/ Epinglez-le perpendiculairement jusqu’au cran qui indique l’arrivée du zip sur le patron.

attention pied presseur

 

 

 

3/ Piquez avec un pied presseur à bras unique au plus près de la glissière, sans oublier les points d’arrêt au début et à la fin de la couture ! Arrêtez-vous au cran indiqué sur le patron.
4/ Une fois le côté gauche piqué, remontez le zip pour bien le positionner sur le côté droit, épinglez le haut puis ré-ouvrez le zip avant de piquer en suivant les mêmes instructions. Pensez bien à changer de côté le pied de votre machine !
5/ Retournez votre vêtement et remontez le zip.
6/ Vous pouvez maintenant repasser en rabattant légèrement les 2 côtés de la fermeture afin de la rendre complètement invisible !

16 thoughts on “Le vocabulaire de la couture

  • ferrier noemie
    Répondre

    bonjour je suis débutant en couture
    J’ai acheter le patron pour faire la robe jade mais il y a quelque chose que je ne comprend pas sur le patron il y a écrit couper au plie ? Je ne comprend pas au niveau du bustier avant et dos
    Merci d’avance

  • Nichi
    Répondre

    I’m sewing Los Angeles dress (super wow!) but I need your help to better understand how to put the passepoil! how con I cut 1cm of the cordon before the end of each side, whitout cutting the passepoil?Thanks a lot for your reply in this point.

    1. Floriane
      Répondre

      Good evening,
      This is a tip to make it easier to sew the zip without to many layer of fabric. You have to pull out the cord on each side (with a tweezers for instance) so that you can cut the cord without the passepoil.
      Don’t hesitate if you have more questions.

      Floriane

  • Lydie MATHON
    Répondre

    Bonjour
    J’ai acheté le patron de la robe Formidable. Je n’ai pas trouvé les explications pour surfiler en double ou en simple, ainsi que la piqûre de bascule…
    J’aimerai la réaliser avec une longueur a mi mollets, pourriez vous me conseiller sur le métrage à acheter pour la jupe?
    Merci beaucoup!

  • Cindy Rozain
    Répondre

    J ai acheté la robe demoiselle. J’ai tout coupé mais je bloque pour les pinces car je ne comprends pas comment les faire. Merci de m’aider

    1. Floriane
      Répondre

      Bonjour Cindy, pouvez-vous m’indiquer par email ce qui vous bloque ? youhou at louisantoinette.com ?
      Merci, Floriane

  • Giordano Mireille
    Répondre

    Bonsoir,

    Je recherche un terme que ma couturière employait, c’est à dire « faire des poulets », qui servaient à indiquer l’endroit des coutures.
    Elle mettait les deux tissus endroit contre endroit, suivait une ligne et ensuite passait un fil en faisant des boucles tous les 2 cm, ensuite elle écartait les deux tissus et coupait les fils, ce qui faisait un repère.
    Voilà si autour de vous vous en avait entendu parler, merci de me le faire savoir.
    Cordialement

  • sandra
    Répondre

    Bonjour, j’ai le patron de la robe Vogue et je cherche la définition de la piqûre de bascule. Je n’ai pas compris s’il s’agis d’une simple surpiqûre ou si ça s’applique uniquement aux doublures.

  • liiljobatmat
    Répondre

    Bonjour,
    J’ai acheté le modèle demoiselle. Je suis débutante , ainsi je ne comprends pas une chose. Sur le patron du buste devant et derrière, faut il découper à l’intérieur des pinces? Car j’en ai l’impression, comme cela est bien dessiné sur les explications . Mais je suis perdue, car il ne faut pas couper le tissu ! Merci pour votre aide

    1. Floriane
      Répondre

      Bonjour,
      Oui il faut bien découper l’intérieur des pinces comme indiqué sur le patron. N’hésitez pas à nous envoyer un mail sur mayday@louisantoinette.com si vous souhaitez davantage d’explication ? Belle journée,

  • Sylvie
    Répondre

    Bonjour, j’ai téléchargé le patron de la Parisienne, et je n’ai pas vu à quel moment on doit faire l’ourlet du haut tissu du patron. Est-ce après avoir marqué au fer les 3 cm ? Grand merci pour votre aide.

  • Fiette
    Répondre

    Bonjour,
    J’ai acheté le patron au salon art et savoir faire à Paris ce mois ci, j’ai réalisée la robe demoiselle, je ne connaissais pas les pinces comme celles du devant mais ça rend très bien , les tailles du patron sont parfaites j’ai fait un 42 et aucune retouche, je n’ai pas acheté de tissu j’en avais dans mes tiroirs mais le coupon ne suffisait pas j’ai donc fait le haut avec un autre tissu et voilà une jolie robe et mon tissu enfin utilisé, pour la prise en fourreau c’est bien expliqué sur le site, seul bémol j’ai suivi le livret et j’avais assemblé la jupe avec le haut avant la pose de la doublure, je pense que j’aurais dû le faire avant mais bon j’y suis arrivé je voudrais mettre une photo mais je sais pas comment faire

    1. Floriane
      Répondre

      Bonjour et merci pour ce commentaire ! Pouvez-vous nous envoyer la photo sur cet email : floriane at louisantoinette.com, je la mettrai ensuite sur l’album photo Facebook ici https://www.facebook.com/media/set/?set=a.748637165263326.1073741831.577034752423569&type=3
      Merci !

  • angélique
    Répondre

    j’ai reçu le kit pour la robe demoiselle dans un joli paquet avec un petit cadeau. Très beau tissu et très beau modèle. Je suis débutante en couture et la prise en fourreau ne m’a posé aucun souci, les explications sont très claires. J’ai réalisé une robe superbe pour ma fille en taille 40, merci à vous.
    P.S : Le modèle Jade me tente beaucoup.

  • Sicard
    Répondre

    Bonjour,

    je ne vois pas d’explication sur la prise en fourreau.
    Je suis très tentée par la robe demoiselle mais inquiète de cette technique, comme d’ailleurs de votre manière de présenter les pinces sur vos patrons .
    J’aimerais en savoir plus
    Merci

    Hélène

    1. Floriane
      Répondre

      Bonjour Hélène,
      Les explications concernant la prise en fourreau ainsi que les pinces feront l’objet d’une note dédiée qui sera mise en ligne d’ici la fin de cette semaine 🙂
      Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.